· 

Faire face naturellement aux petits maux de l'été

L'été, le soleil, les vacances... Voici quelques conseils naturels pour profiter au mieux de l'été en apprenant à faire face aux quelques désagréments de cette saison chaude !

 

Se protéger de la lucite estivale

 

La lucite estivale ou allergie au soleil est un trouble photoallergique survenant à la suite d'une exposition solaire dû en grande partie aux rayons UVA du soleil. Elle se manifeste par l'éruption de rougeurs localisées avec parfois la présence de petits boutons et une sensation de démangeaisons. 

 

Bien préparer sa peau au soleil permet de booster les mécanismes naturels de protection anti-oxydants :

- alimentation riche en fruits et légumes colorés contenant bêta-carotène, vitamines C et E, resveratrol...

- 15 jours avant l'exposition, vous pouvez consommer de l'EPS (extrait de plantes standardisées) de plantain à raison d'1 cuillère à café par jour

- une autre plante permet également de lutter contre cette lucite estivale : une fougère appelée polypodium leucotomos (à prendre 15 jours à 1 mois avant l'exposition solaire)

 

Si l'allergie est déjà déclarée, vous pouvez calmer et réduire la période de démangeaisons en composant vous-même votre après-soleil avec un mélange d'huile essentielle de camomille allemande et de macérat huileux de millepertuis (10 gouttes d'huile essentielle dans 10ml de macérat huileux)

 

Contrôler son exposition solaire 

 

Ne fuyez pas pour autant le soleil ! Il ne faut pas oublier qu'il est indispensable à l'assimilation de la vitamine D. Etre toujours à l'ombre ou s'enduire systématiquement de crème solaire empêche ce mécanisme de fonctionner, sans oublier que le soleil est bon pour le moral ! Il convient donc de s'exposer modérément, avec bon sens.

Et si toutefois un coup de soleil venait à apparaître, le gel d'aloe vera serait votre meilleur allié, pur ou additionné de 2 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie !

 

S'armer contre les moustiques

 

Il existe une multitude d'anti-moustiques (sprays, spirales, bracelets, prises...) dont certains peuvent avoir des effets contestables pour la santé et pour la planète. Garnissez plutôt vos rebords de fenêtre de géranium odorant ou de basilic. Diffusez des huiles essentielles de citronnelle ou d'eucalyptus citronné.

Et si vous vous faites piquer, appliquez un mélange d'huiles essentielles de lavande aspic, eucalyptus citronné, tea tree et de macérât huileux de calendula. Mélanger dans un flacon :

- 10 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic

- 10 gouttes d'huile essentielle de tea tree

- 10 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus citronné

- 50 gouttes de macérât huileux de calendula

Appliquez 4 gouttes du mélange sur la zone enflammée - renouvelez les applications

 

Soulager les jambes lourdes

 

Les chaleurs de l'été peuvent entraîner des sensations de jambes lourdes, douleurs dans les jambes et le gonflement des jambes peut être accentuée en cas de travail où l'on piétine, en cas de surcharge pondérale, constipation, hyperoestrogénie...

Le mouvement (30 min de marche par jour), le passage des membres inférieurs à l'eau froide ou dans l'eau de mer, la mise en place de séance de pedimass peuvent vous soulager. Pensez également aux plantes à visée circulatoire telles que la vigne rouge, le gingko biloba, les bourgeons de châtaigner, marronnier, sorbier... Favorisez la détox des oestrogènes en consommant 10 jours par mois des ampoules de radis noir ou de chardon-marie. En fin de journée, vous pouvez également mettre en place des bains de pied à l'eau tiède additionnée d'une cuillère à soupe de gros sel et de vinaigre de cidre.

 

Voyager en toute tranquilité

 

Le mal des transports gâche parfois le trajet des vacances. Croquez du gingembre confit ou respirez de l'huile essentielle de menthe poivrée ! 

Et si le voyage, à lui seul, est une source de stress (phobie de l'avion par exemple) pensez aux fleurs de Bach ! La fleur Mimulus sera alors parfaitement adaptée.

 

Passez de très belles vacances d'été !

 

Si besoin, prenez rdv chez votre naturopathe pour la mise en application de ces conseils - ces conseils ne remplacent pas un avis médical .

Écrire commentaire

Commentaires: 0